Historique du groupe

Alchemical Wedding est constitué de Ghislaine GLOUX et  Jean-Claude GIVONE.


La rencontre a eu lieu il y a une trentaine d’années au sein du groupe de rock DRUCILA, où Ghislaine est chanteuse et Jean-Claude batteur.


Jean-Claude quitte le groupe en 1983 quelques années avant de rejoindre Jean-Jacques GOLDMAN et Patricia KAAS pour 2  tournées mondiales. A la suite de celles-ci, il vivra de nombreuses aventures musicales parmi lesquelles la plus importante est sans doute celle du TRIO GIVONE (jazz manouche) avec son frère Daniel, virtuose du style.


Pendant ce temps, Ghislaine s’engage sur d’autres voies professionnelles en dehors du circuit musical.


Fin 2006, le destin les réunit à nouveau et l’envie et le besoin de créer des chansons s’imposent à eux.


Eté 2009, Jean-Claude participe en tant que batteur et bassiste, à l’enregistrement  de l’album « Paroles z’à musique » de CELAB (Charles-Erick LABADILLE). Celui-ci écoute alors les maquettes du groupe et propose de produire un album.


« Tales of the human race » voit le jour en Mars 2011.

Alchemical Wedding

C’est plutôt difficile de « classer » un album chanté en anglais, qui plus est, un premier album ! Bien sûr, on s’attendait à quelque chose de solide, de la part de Guislaine Gloux, chanteuse de l’ex-groupe de hard rock « Drucila » et de Jean-Claude Givone qui voyage dans les sphères musicales depuis plus de trente ans, comme batteur, bassiste, clavier, arrangeur, choriste…
Il y a bien quelque chose d’alchimique, d’abord dans les voix et leur mariage épatent, dans les mélodies originales, les arrangements somptueux et dans ces ballades oniriques qui s’inscrivent entre le rock et le cool. Il y a aussi des musiciens en pleine forme avec la présence de quelques virtuoses, et un « gros son » qu’on doit à l’ingénieur Ben BRIDGEN ! Il y a enfin quelque chose de rassurant dans ces contes qui philosophent sur nos vies, en des temps mouvementés où un peu de pureté, voire d’altruisme, ne peut pas faire de mal…
 
“ Il nous a fallu 2 ans pour enregistrer ces 11 chansons dont 1 est une reprise de George Harrison. L’informatique musicale, très évoluée dans ce domaine, nous a permis à tous les 2 de créer l’ensemble de nos maquettes « à la maison ». Nous n’avions pas de projets particuliers au début de cette aventure, seulement de nous faire plaisir en créant notre propre musique !  C’est Charles-Erick LABADILLE, auteur de nombreux livres, créateur du site internet le « bazar des arts », qui en écoutant nos chansons a eu le désir de nous produire ce CD »